Marlène Dietrich & Jean Gabin

Par Mireille Picard

Dietrich gabin 3 

UN AMOUR EN EXIL

 

Dans une cuisine de Brentwood, en Californie, Gabin lance à Dietrich " Dis donc, ma grande, ça sent drôlement bon ton rata ! " Ce sont,  des parfums de France qui s'échappe du faitout, ceux d'une nostalgie profonde tandis que la guerre ravage le Vieux Continent. Dans le salon mitoyen, les amis attendent le dîner, eux aussi rêvent de France : Jean Renoir, Annabella, Marcel Dalio, Julien Duvivier... Depuis quelques mois, la petite villa de Brentwood que Marlene loue à Greta Garbo,leur voisine, s'est métamorphosée en petite France du bout du monde. Un nid d'amour en plein coeur de la Californie. " La grande ", comme l'appelle Gabin, sourit à pleines dents. Y a-t-il de plus grand bonheur que celui de combler les papilles de l'homme qu'on aime ? Sur son feu, mijotent rognons braisés, pot-au feu, choux farcis et autre goulash. Mais brûle un autre feu des plus ardents, celui de leur amour fou...

 

Démobilisé en Juin 1940, Jean a pris la route de l'exil, lâchant au passage celle qu'il avait épousée, la meneuse de revue Doriane Mauchain. Un exil qui ne l'empêche pas de poursuivre le combat. Quelques missions pour les Forces françaises  libres en Espagne et au Portugal avant l'arrivée à New York en Février 1941.

Grâce à Marlene Dietrich, ange bleu rencontré avant-guerre par l'intermédiaire du directeur du journal L'Intransigeant, l'acteur de Quai des brumes a obtenu du puissant producteur Darryl Zanuck son premier contrat à Hollywood. Gabin, qui ne parle pas un mot d'anglais, tourne Moondite ( la péniche de l'amour ). Les retrouvailles américaines de Gabin et Dietrich ont pour théâtre la Vie Parisienne

, une boîte à la mode au coeur de New York, durant l'été 1941. Depuis qu'elle sait ce cher frenchie sur le sol américain, Marlene piaffe d'impatience et de désir. Cet acteur incroyable, ils le font venir ici pour qu'il joue dans d' affreux films américains, enrage l'Allemande dont le franc parler n'a pas son pareil. Il ne sait sans doute pas parler anglais. Ils vont le bousiller. Et il n'y aura personne pour le protéger. Personne hormis elle bien sûr.

Dietrich gabin 1

Très vite, cet amour en exil prend toute la place. " S'il me disait qu'il veut de moi, qu'il a besoin de moi dans sa vie autant que j'ai besoin de lui dans la mienne, c'est la seule chose qui pourrait mettre fin à ce martyre qui m'enveloppe comme une nuit sans fin ", écrit-elle, débordante d'amour. Gabin a bien sûr besoin d'elle et c'est à la hâte que la redoutable Marlene pose ses nombreuses valises de star à Brentwood.

Tandis que la guerre fait rage sur l'autre rive de l'océan, l'amoureuse, maîtresse femme entre toutes, organise en Amérique une vie aux petits oignons pour son cher et tendre.

L'infatiguable promène son beau Français de gala en première à l'opéra ou au théâtre. Déraciné, sans repère, lui se laisse conduire et aimer comme le ferait un enfant. Il s'accrochait à moi comme un orphelin, se souviendra-elle. Derrière sa façade de dur à cuire et son attitude virile, c'était un bébé mourant d'envie de se nicher dans le giron de sa mère, d'être aimé, bercé, adoré." Toutefois, en réalité, cette vie de coq en pâte l'exaspère, il enrage de vivre une existence doré de planqué. D'autant que de son côté, Marlene se démène pour soutenir le moral des troupes. " Je me sentirai dans la vie d'un saligaud si je ne m'engageais pas ", se plaint-il sur l'épaule de celle qu'il aime tant. Il l'a prévient de son départ et Marlene se noie dans le torrent de ses larmes ; " Je pense seulement que je veux être auprès de lui. Entendre sa voix. Sentir ses lèvres sur les miennes, ses bras autour de moi. Je pense que je veux me donner à lui pour la vie." Mais plus rien ne pourra retenir Gabin, il rejoint en avril 1943 l'Elorn, un escorteur des Forces navales françaises libres. Avant d'embarquer, il offre à Marlene ses trois uniques trésors : des toiles de maître signées Renoir. Sisley et Vlaminck. Elle lui passe au poignet un bracelet Cartier qu'elle a fait graver à son matricule. Elle sait que leur histoire s'achève là.

Dietrich 2

Quelques mois plus tard, Marlene Dietrich s'engage à son tour. Lieutenant-Colonel, elle débarque au Maroc. Gabin y est aussi ! Alors bien sûr, la passion renaît sous le ciel d'Afrique avant que Gabin reprenne sa route. En Janvier 1945, il est nommé chef de char dans le 2e escadron du Régiment blindé de fusiliers marins. Une nouvelle séparation ... Plus tard, à Landsberg, tandis que les troupes sont passées en revue, elle ne voit que lui, crie son prénom. Lorsqu'elle arrive à sa hauteur, il l'a supplie de se taire, elle le voit gêné, a-t-il donc honte de leur amour ? Démobilisé en juillet 1945, Jean rejoint Marlene à Paris. Mais plus rien ne sera comme avant.... Leurs carrière se conjuguent au passé et Gabin, amaigri, n'est plus que l'ombre de lui-même. Il la veut rien qu'à lui, elle convoite d'autres hommes. Il veut l' épouser, elle se dérobe, refusant même de divorcer de Rudi Sieber, son mari depuis 1923. Il veut des enfants, elle a déjà Maria, son ventre est sec. Jean s'emporte, la frappe. En 1946, nouveau retour de flamme : ils tournent ensemble leur premier film français, Martin Roumagnac, qui fera un four. " La Prussienne ", ainsi que Gabin la surnomme, est ruinée, alors, quand Hollywood lui fait un pont d'or, elle s'enfuit. Gabin est bien trop français pour la suivre, la séparation est cette fois inéluctable. " Malheureusement, je crois que je t'ai perdue... Il ne me reste qu'un immense chagrin, une douleur profondément enracinée en moi, une peine infinie " écrit-il en guise d'adieux.

Le bracelet de l'amour ...

Jamais la plaie de cet amour ne se refermera dans le coeur de Dietrich.

" Si on sonnait, si j'allais ouvrir et que ce soit lui... Quarante ans seraient abolis

tout pourrait recommencer comme jadis ", écrira-t-elle des années plus tard.

Et un jour de Novembre 1976, on sonne enfin à la porte... Gabin vient de mourir.

D'une enveloppe que lui tend le notaire, glisse un bracelet Cartier, celui de leur amour.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 31/03/2020