Clémenceau

IL FAIT CHASSER SA FEMME DE FRANCE pour adultère.

IL FAUT CHOISIR ENTRE DIEU ET MOI dit-il à sa fiancée.

ORATEUR REDOUTE, IL DEVIENT "LE TOMBEUR DES MINISTERES".

TIGRE INDOMPTABLE en 14-18, il mène la France à la victoire.

IL FAIT PUBLIER "J'ACCUSE" ET LANCE L'AFFAIRE DREYFUS..

IL SE BAT AVEC LE PREMIER MINISTRE ANGLAIS.

IL MODERNISE LA POLICE et crée les fameuses brigades qui portent son surnom.

UN SCANDALE BRISE SA CARRIERE 25 ans plus tard, il revient au pouvoir

1841  Naît le 28 septembre à Mouilleron-en-pareds.

1851  Entre à la pension Montfort à Nantes.

1852  Entre au lycée de Nantes.

1858  Son père est condamné à la déportation, puis grâcié. 

1859  Etudes de médecine à Nantes.

1861  Poursuit ses études de médecine à Paris. Crée le journal le travail.

1862  Est emprisonné deux mois et demi.

1865  Thèse de doctorat en médecine. Se rend aux Etats-Unis.

1867  Epouse Mary Plummer, le couple rentre en France.

1870  Nommé maire du XVIIIe arrondissement. Naissance de sa fille Madeleine.

1871  Elu député, démissionne peu après. Ouvre un cabinet médical à Paris

1875  Elu président du Conseil Municipal à Paris.

1876  Elu député.

1879  Fait tomber le ministre de l'intérieur.

1880  Crée le quotidien la Justice.

1881  Son journal est renfloué par le banquier Cornélius Herz.

1887  Provoque la démission de Jules Grévy.

1889  Mariage de sa fille Madeleine.

1892  Divorce de Mary Plummer.

1893  Perd son siège de député.

1895  Publie la mêlée sociale.

1897  Entre à L'Aurore. Mort de son père.

1898  Publie Les plus forts.

1901  Lance le quotidien Le Bloc. Elu sénateur du Var. Fait jouer sa pièce Le voile du bonheur.

1906  Ministre de l'intérieur et président du Conseil.

1909  Se retire en Normandie.

1910  Conférence en Amérique du Sud.

1913  Crée le quotidien L'homme libre.

1915  Entre à la commission sénatoriale de l'Armée. Inspecte les troupes.

1916  Parcourt le front.

1917 Président du Conseil.

1918  Réprime de nouvelles grèves. Gagne son surnom de " Père la Victoire".

1919  Loue une maison en Vendée.

1920  Démissionne. Voyage en Egypte, aux Indes, à Java, et en Bimanie.

1921  Se retire en Vendée.

1926 Mort de son frère préféré Albert.

1929  Meurt le 24 novembre.


                            

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 04/01/2016