Carlo Goldoni

Carlo Goldoni

Fugueur à 14 ans il quitte son collège pour suivre une troupe de comédiens.

Du carnaval de Venise à Paris en Révolution une vie errante et tumultueuse.

Père de la Comédie Italienne  en deux cent douze pièces il révolutionne le théâtre de son pays.


1707 Naît le 25 Février à Venise.

1709 Naissance de son frère Giovanni.

1716 Ecrit sa première comédie.

1719  Entre chez les Jésuites à Pérouse.

1720  Cours de philosophie chez les Dominicains à Rimini.

1723  Cours de droit à Pavie.

1725  Chassé de son collège, revient à Choggia.

1728 Adjoint du lieutenant criminel de Chioggia.

1731  Mort de son père. Passe sa licence de droit.

1732  Nommé avocat vénitien. Pour échapper à une imprudente promesse de mariage, s'enfuit de Venise.

1734  Retourne à Venise. Succès de sa tragi-comédie Bélisaire.

1736  Epouse Nicoletta Conio à Gênes.

1738 Momolo courtisan.

1739  Nommé consul de Gênes à Venise.

1743  La brave femme.

 

1745  S'installe comme avocat à Pise. Rencontre Medebac.

1746  Arlequin valet de deux maîtres.

1747  Auteur attitré du théâtre San'Angelo à Venise.

1748  Renonce au barreau. Première triomphale de La fine Mouche.

1749  Polémique avec Chiari.

1751 Pamela. Première édition de son théâtre.

1752  Première de la locandiera.

1753  Quitte le théâtre San'Angelo pour le San Luca.

1754  Mort de sa mère.

1757  Polémique avec le comte Gozzi.

1759  Séjour à Rome. Est présenté au pape Clément XIII.

1760 Les Rustres.

 1761  La trilogie de la villégiature..

1762  Baroufe à Chioggia.

 1765  Nommé maître d'italien des filles de Louis XV.

1769  Reçoit une pension du roi.

 1771  Le bourru bienfaisant. Rencontre Rousseau.

1775  L'Avare fastueux. Nommé maître d'italien des soeurs de Louis XVI.

1784  Début de la rédaction de ses Mémoires.

1792   Suppression de sa pension.

1793  Meurt le 6 Février à Paris.

.../...

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 04/08/2017